Henri PFR

Agé tout juste de 24 ans, le DJ, compositeur et producteur belge Henri PFR, surnommé « le petit prince des platines », s’est imposé comme la nouvelle sensation de la scène électro made in Belgium. Sa particularité ? Sa formation musicale classique, qu’il entame dès l’âge de 6 ans. Il étudie ainsi le solfège et le piano classique pendant 9 ans. C’est à 14 ans que le jeune Henri commence à s’intéresser à la musique électronique. Il met en ligne sur la chaîne YouTube « La Belle musique » sa première mixtape, intitulée « Summer Memories », qui, avec plus de 70 millions de vues, attire l’attention de la maison de disques Armada Music d’Armin van Buuren. Il signera avec elle ses deux premiers singles, notamment le tube « Tarida ».

Par la suite, Henri est amené à travailler avec le producteur allemand Robin Schulz et remixe pour lui le titre « Sugar », que Schulz diffuse largement dans son émission de radio. Travaillant efficacement ensemble, ils produisent « Wave Goodbye », un morceau présent sur l’album « Sugar » de Robin Schulz sorti en 2015. En 2016, Henri signe un contrat avec la prestigieuse maison de disques Sony Music. Il en découle « One People », « Home » et surtout « Until The End », qui le place en tête des classements durant plusieurs mois et lui fait gagner son premier disque de platine. Dans la foulée, en collaboration avec son ami belge Romeo Blanco, Henri PFR sort le single « In The Mood », qui occupe également la première place dans les charts et pour lequel il remporte un disque d’or, confirmant ainsi sa capacité à créer des mélodies toujours plus envoûtantes.

Bénéficiant d’une forte attention de la part des médias, ayant à son actif des millions d’abonnés sur YouTube, Henri PFR a su gagner une reconnaissance internationale. En mars 2017, il remplit et enflamme la mythique salle Ancienne Belgique et son nom figure en bonne place sur les affiches des plus grands festivals : la scène principale de Tomorrowland, où il revient chaque année, Ultra Music Festival, Lollapalooza et même Electroland à Disneyland. 

Désormais sollicité aux quatre coins du monde, Henri PFR continue à délivrer des sets électro imparables devant des audiences de plus en plus grandes, de l’Europe aux États-Unis en passant par l’Asie, Dubaï, Beyrouth…

En 2019, Henri PFR sort plusieurs singles en collaboration, qui battent des records : « Wake Up » (avec Broken Back), « Easy » (avec Susan H) et « Going On » (avec Soran), tous téléchargés plusieurs millions de fois sur Spotify. La même année, Henri est nommé ambassadeur pour l’UNICEF et part en mission humanitaire en Côte-d’Ivoire, afin d’aider des enfants touchés par la pauvreté et sans accès à l’éducation. Henri est si touché par la situation des enfants qu’ensuite il discute avec l’UNICEF sur la façon dont il pourrait s’impliquer davantage pour soutenir leur travail dans ce pays. Cela donnera naissance à la campagne « Music For Bricks », qui vise à récolter des fonds pour aider la construction d’écoles en Côte-d’Ivoire. 

En 2020, malgré la situation sanitaire qui bouleverse tous ses projets, le DJ belge réussit à rester actif. En mars, quand le monde entier doit se confiner, Henri a l’idée de contacter ses fans via Internet pour leur demander de lui envoyer des vidéos d’eux enregistrant des petits sons du quotidien. Cela donne naissance à « Lockdown Music », un projet collaboratif, qui a rassemblé plus de 100 sons différents au sein d’un titre magnifique, porteur d’espoir et de joie à un moment où le monde en avait le plus besoin. En juillet, Henri décide de mettre à l’honneur la musique en donnant un concert totalement inédit en livestream, à 102m de haut, depuis le sommet de l’Atomium, qui fait figure de symbole de Bruxelles et de la Belgique. Plus d’un million de personnes regarde le show en direct, pour lequel ont été déployés un dispositif technique intégrant 12 caméras, des drones, un hélicoptère ainsi que des effets pyrotechniques impressionnants. 

Henri PFR est un homme de défis. Dernièrement, il a fait ses débuts à la télévision en tant que coach sur la 9e saison de « The Voice Belgique ». Par ailleurs, après la signature d’un contrat mondial Spinnin’ et Warner Music, le jeune DJ a sorti en novembre 2020 un nouveau morceau « No One Knows », en collaboration avec Famba et Chiara Castelli. Ce gros titre électro-pop prouve une fois de plus sa capacité à être un acteur majeur de la scène électronique.